post

Rendez-vous annuel incontournable pour la cancérologie, la 53e édition de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) vient de s’ouvrir à Chicago. Jusqu’au 6 juin, près de 40 000 congressistes seront réunis pour assister à quelques 4 000 communications sur tous types de cancers.

Parmi les milliers de travaux qui ont été soumis au comité scientifique de l’ASCO, celui-ci n’en a choisi que quatre, dont deux sont made in France et auxquels l’institut Gustave Roussy (Villejuif) a participé. Au programme : des nouveautés en attente sur le cancer de la prostate et du sein. Encore sous embargo, leurs résultats ne seront dévoilés que dimanche après-midi, heure locale de Chicago.


source : Sciences et avenir

imprimer