post

40% des cancers pourraient être évités. En effet, 4 cancers sur 10 résultent de l’exposition à des facteurs de risques liés à nos modes de vie et comportements : alimentation, tabagisme, alcool, activité physique…

C’est à partir de ce constat que l’INCa et le Ministère des Solidarités et de la Santé viennent de lancer une nouvelle campagne de prévention des cancers en communiquant plus spécifiquement sur l’alcool et l’alimentation afin de favoriser de meilleurs comportements au quotidien.

L’alcool

Plus de 15 000 décès par cancer sont chaque année imputables à l’alcool. En consommer augmente fortement le risque de cancers au niveau de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du colon-rectum, du sein et du foie. Il est donc recommandé de limiter, voire d’éviter la consommation d’alcool.

La nutrition

20 à 25% des cancers sont attribuables aux facteurs nutritionnels. La consommation de fruits, de légumes (non féculents) et de fibres alimentaires diminue les risques de plusieurs cancers notamment ceux de la bouche, de l’œsophage, du côlon et de l’estomac.

Il est donc conseillé d’intégrer dans son alimentation quotidienne les céréales complètes, pâtes complètes, pain complet, riz complet et autres céréales comme le quinoa ou le seigle (pour leur apport quotidien en fibres, vitamines B ou minéraux notamment). Les légumes sont à privilégier et les légumineuses : lentilles et haricots secs qui apportent des protéines et des fibres.


Source : INCa

imprimer