post

L’INCa vient de publier la 11e édition de son rapport scientifique annuel dans l’Institut décrit les efforts réalisés pour réaffirmer un soutien appuyé à la recherche fondamentale, translationnelle, clinique et en sciences humaines et sociales, épidémiologie et santé publique.

Composé de trois parties, le rapport scientifique 2016 présente :

  • les précédentes recommandations du Conseil scientifique international de l’Institut et les actions mises en œuvre pour concrétiser de nouvelles initiatives et/ou renforcer les programmes existants ;
  • une synthèse des programmes de recherche et des actions menés dans le domaine de la recherche en cancérologie en 2016 ;
  • les orientations stratégiques de la recherche, en accord avec les précédentes recommandations du Conseil scientifique, le Plan cancer 2014‑2019 et la Stratégie nationale de recherche (SNR).

Les recommandations 2017 du conseil scientifique international

Au titre des attributions et des missions de l’Institut, le Conseil scientifique international :

  • veille à la cohérence de la politique scientifique et médicale de l’Institut ;
  • donne son avis sur le rapport scientifique annuel de l’Institut avant sa présentation au Conseil d’administration ;
  • formule des recommandations et donne des avis sur les orientations scientifiques de l’Institut et leur mise en œuvre.

Le Conseil scientifique international de l’Institut s’est réuni le 13 novembre 2017 et a émis les principales recommandations suivantes :

  • la mise en œuvre d’un quatrième Plan cancer ;
  • s’appuyant sur les progrès réalisés concernant la lutte anti-tabac, l’élargissement de la recherche en prévention pour y inclure les trois autres principaux facteurs de risques comportementaux modifiables : obésité, alcool et inactivité physique ;
  • le maintien de l’élan observé sur le nombre croissant d’études cliniques et de patients traités dans le cadre du programme CLIP ;
  • la mise en place d’une stratégie pour soutenir les essais cliniques randomisés, pouvant potentiellement changer les pratiques en France et promouvoir la coopération internationale pour ce type d’essais, tout en abordant l’accès élargi des patients aux essais cliniques.

Le rapport scientifique 2016 de l’INCa
(pdf – 4,25 Mo)


Les recommandations 2017 du conseil scientifique
(pdf – 50 Ko)

Source : INCa

imprimer