post

Après avoir fêté ses 100 ans très récemment, la Ligue contre le cancer vient de lancer les 1ers Etats généraux de la prévention des cancers. C’est un vaste débat citoyen sur ce que doit être la politique de prévention des cancers en France dans les prochaines années que vient d’ouvrir la Ligue. L’objectif de cette démarche sans précédent est d’élaborer un plan d’actions, partagé par tous (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées). En effet, avec près de 40% des cancers évitables, la prévention reste un enjeu majeur pour lutter efficacement contre le cancer.

Parce que la prévention est l’affaire de tous, la Ligue contre le cancer a décidé de mobiliser la population française dans sa diversité. Pour mener à bien ce projet d’envergure, la Ligue s’est associé à plusieurs partenaires : le CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental), l’INCa, Santé Publique France, Unicancer… ONCORIF est également mobilisé dans cette démarche.

Les Etats généraux de la prévention des cancers, ce sont :

  • 10 ateliers en groupes pluridisciplinaires réunissant au total plus de 400 personnes, société civile, chercheurs et représentants d’institutions. 10 thématiques seront traitées sous forme d’ateliers d’environ 40 participants tout au long de l’année 2018. Ces ateliers préparent, discutent et élaborent des propositions qui seront présentées lors de la séance de restitution. La première session d’ateliers (ayant réunit plus de 400 personnes) s’est déroulée la semaine du 19 mars 2018.
  • une consultation publique sur Internet permettant à tous de discuter les propositions issues des ateliers et de proposer de nouvelles idées. Cette consultation est ouverte depuis le 16 avril 2018 et jusqu’au 307 mai sur une plateforme dédiée.
  • une mobilisation inédite en France auprès des jeunes : les Comités départementaux de la Ligue contre le cancer se mobilisent auprès d’écoliers de 9 à 12 ans pour les faire échanger sur ces mêmes thématiques (action « 1 Comité, 1 école ») partout en France (métropole et Outre-mer).
  • une résolution votée par le CESE impliquant la société civile dans la prévention des cancers.
  • le 21 novembre : journée de restitution au CESE en présence de l’ensemble des acteurs concernés : patients, proches, aidants, soignants, chercheurs, associatifs, communauté éducative, institutionnels.

Le site des 1ers Etats généraux de la prévention des cancers

 

imprimer