post

La chirurgie ambulatoire carcinologique concerne environ 40 000 séjours en 2015 (hors cancers cutanés). Afin de décrire sa place dans la chirurgie du cancer et d’identifier les cancers concernés, une étude publiée par l’INCa a été réalisée à partir des données de la Cohorte cancer de 2010 à 2015, en se focalisant sur les exérèses de cancer.

Quelques données à retenir

  • La part des exérèses carcinologiques réalisées en ambulatoire a fortement progressé entre 2010 et 2015 en passant de 4,5 % des séjours à 10,6 %.
  • Les femmes sont plus concernées que les hommes (16,7% contre 3,3% en 2015).
  • La part ambulatoire est plus importante chez les personnes jeunes.
  • L’activité ambulatoire concerne un nombre restreint de cancer : 54,6% des séjours ambulatoires le sont pour des cancers du sein, 26,4% pour les cancers des organes génitaux féminins et 6,7% pour les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS).
  • C’est dans les CLCC que l’activité ambulatoire est la plus développée.
  • Il existe un contraste marqué entre les régions.

Pour télécharger l’étude :

(pdf – 439 Ko)


Source : INCa

imprimer