imprimer

Mise à jour : mars 2017

Près de 5 % des cancers diagnostiqués sont liés à la présence d’altérations génétiques constitutionnelles et, à ce jour, plus de 80 gènes de prédisposition génétique ont été identifiés. Ces altérations, transmissibles à la descendance, peuvent être recherchées chez des personnes dont les antécédents médicaux, personnels et/ou familiaux, sont évocateurs d’une forme héréditaire de cancer. Ces anomalies peuvent notamment exposer aux cancers du sein, de l’ovaire, du colon et aux mélanomes.

L’identification de gènes de prédisposition a permis l’introduction de nouveaux tests génétiques destinés aux personnes dont les antécédents médicaux, personnels et/ou familiaux, sont évocateurs d’une forme héréditaire de cancer.

Les personnes présentant un risque de développer un cancer d’origine génétique peuvent bénéficier d’une prise en charge spécifique et personnalisée basée sur une surveillance et/ou une chirurgie préventive.

imprimer