Association Corasso – Association de patients Cancer et cancer rare de la tête et du cou

Mail : contact@corasso.org
Site internet : https://corasso.org/

Corasso voit le jour en 2014. A l’origine, deux patientes suivies à Gustave Roussy et atteintes d’un même cancer ORL rare, Christine FAUQUEMBERGUE et Sabrina LE BARS, se soutiennent et échangent leurs conseils pour affronter leur épreuve ensemble. Sur les conseils d’un Chirurgien expert, le Docteur François JANOT, et avec le soutien du Docteur Anne-Catherine BAGLIN, Anatomo-cyto-pathologiste, elles créent « Corasso », afin que d’autres patients sortent eux aussi de l’isolement. Jusqu’ici, aucune structure associative n’existait pour l’accompagnement des personnes touchées par un cancer de la tête et du cou.

Association loi 1901, à but non lucratif et reconnue d’intérêt général, Corasso est dans un premier temps dédié aux personnes touchées par un cancer rare de la tête et du cou, autrement dit les cancers communément appelés ORL (cancers maxillo-faciaux et cancers des voies aérodigestives supérieures). En 2019, suite à une grande campagne de sensibilisation, l’association a modifié ses statuts pour ouvrir son champ plus largement à tous les cancers de la tête et du cou.

Corasso, s’adresse en priorité aux patients, mais pas seulement. Les proches et aidants, le corps médical et institutionnel, ainsi que le grand public sont aussi concernés.

L’association soutient, informe et défend les droits de ses membres de manière collective. Elle permet de réunir l’expérience des patients touchés par un cancer ORL, les actions des équipes soignantes spécialisées et des acteurs sociaux qui interviennent dans ce domaine. En aucun cas, son action ne se substitue à un suivi médical et social des patients.

Ses Missions :

  • Soutenir et informer les personnes touchées par un cancer ou un cancer rare tête et cou (voies aérodigestives supérieures, sphère ORL et maxillo-faciale) en proposant aux malades et aux aidants une information scientifiquement validée sur ses maladies et leur prise en charge ; en créant un réseau de soutien pour partager les expériences de patients ; en facilitant l’accès à des soins adéquats ;
  • Sensibiliser l’opinion publique : existence, prévention, dépistage…
  • Développer la connaissance des cancers tête et cou, y compris les cancers rares et les pratiques adaptées de prise en charge auprès des professionnels de santé ;
  • Fédérer les différents acteurs médicaux et institutionnels pour améliorer la prise en charge globale péri-thérapeutique ;
  • Soutenir et de contribuer à la recherche pour améliorer la prise en soin des cancers et des cancers rares tête et cou.