Alimentation et nutrition

octobre 2021

Sommaire

La prise en charge diététique et nutritionnelle fait partie des soins oncologiques de support.

Une bonne alimentation est un soin à part entière qu’il ne faut pas négliger. Elle contribue à une prise en charge globale et continue des patients, et cela tout au long des étapes pendant et après cancer.

Les traitements contre le cancer notamment de chimiothérapie peuvent entrainer des effets secondaires. Cela peut provoquer une modification de la perception des goûts et dans certains cas, une perte d’appétit ayant parfois pour conséquence une dénutrition (carence des apports caloriques et protéiques) :

  • En cas de modification du goût, la saveur des différents aliments peut être temporairement modifiée ou altérée par les traitements.
  • Dans le cas d’une perte d’appétit, il est nécessaire de conserver 3 repas par jour et de favoriser les collations.

Assistance
nutritive

Comme les traitements impactent l’alimentation des patients atteints de cancer, une assistance nutritive est souvent nécessaire.

En effet, le médecin accompagné d’un nutritionniste ou d’un diététicien, réalise une évaluation de l’état nutritionnel des patients pour ensuite leur proposer un régime alimentaire adapté.

Nutrition
entérale

Dans le cas où le patient ne parvient pas à manger suffisamment pour s’alimenter correctement, la nutrition entérale est une alternative.

Grâce à l’introduction d’une sonde dans l’estomac, elle vient généralement compléter l’alimentation orale et peut, dans certains cas, la remplacer.

Nutrition
parentérale

Si la nutrition entérale est insuffisante pour couvrir les besoins du patient, la nutrition parentérale est alors envisagée.

Elle consiste à apporter directement dans la circulation sanguine les nutriments indispensables à l’organisme à l’aide d’une perfusion intraveineuse.

Après le traitement

Même après l’arrêt des traitements, des effets secondaires peuvent persister et continuer à perturber le système digestif du patient. Dans ce cas, le médecin prendra les précautions nécessaires en fonction de la situation, comme prescrire des compléments nutritionnels pour aider le patient à retrouver ses habitudes alimentaires.

Formation

Le réseau NACRe organise des formations “Nutrition et Cancer” destinées aux professionnels de santé. L’objectif est de les sensibiliser à la prévention nutritionnelle des cancers et de diffuer les recommandations sur la prise en charge nutritionnelle des patients atteints de cancer.

La Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme propose des programmes de formations destinés aux personnels et professionnels de santé, notamment “nutrition et cancer”.