post

Dans son discours de politique générale devant l’Assemblée Nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le prix du paquet de cigarettes sera progressivement porté à 10€. Une mesure réclamée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn qui avait indiqué que son objectif “est que la génération qui aujourd’hui soit la première génération sans tabac”. La hausse du prix du paquet, outre l’effet financier dissuasif, devrait permettre de financer des actions de prévention, de sevrage et de recherche.

Rappelons que le tabac, première cause évitable de mortalité, est responsable de 90 % des cancers du poumon et de 73 000 décès prématurés chaque année en France (source : Santé publique France).


Source : 20 minutes

imprimer