post

Il y aurait environ 2 femmes sur 1 000 qui seraient porteuses d’une mutation des gènes BRCA1 et BRCA2 et en France, près de 21 000 personnes porteuses de cette mutation ont été identifiées entre 2003 et 2014 dans le cadre du dispositif national d’oncogénétique. En 2009, l’Institut national du cancer a coordonné la production de recommandations sur la chirurgie prophylactique des cancers pour les personnes ayant une prédisposition génétique, notamment les femmes porteuses d’une mutation de BRCA1/2, complétées par des recommandations spécifiques sur la gestion du risque de cancer du sein et des annexes (ovaire ou trompes) chez ces femmes. En 2013, en raison de nouvelles données mettant en évidence une radiosensibilité accrue chez ces femmes porteuses de mutation de BRCA, l’INCa a décidé de procéder à l’actualisation des recommandations sur les modalités de surveillance de ces femmes.

Pour télécharger la synthèse (pdf – 602 Ko) :

Pour télécharger le thésaurus (pdf – 6 273 Ko) :


source : INca

imprimer