COVID-19 : le cancer n’attend pas !

Face à la crise sanitaire actuelle, de nombreux professionnels se mobilisent pour rappeler aux patients qu’ils ne doivent pas renoncer à se faire dépister ou se faire soigner par peur de contracter la COVID-19 ou par crainte de surcharger les professionnels de santé.

Même si certains hôpitaux peuvent être contraints de déprogrammer certaines interventions afin d’augmenter leurs capacité d’accueil en réanimation ou en soins critiques, c’est une décision médicale qui se fait au cas par cas en fonction du degré d’urgence.

Les équipes médicales se sont organisées pour accueillir les patients dans les meilleures conditions de sécurité et, même si le virus circule, rien ne justifie de décaler un traitement.

Tant que leur rendez-vous n’a pas été annulé, les patients sont attendus dans les services pour des consultations, du dépistage ou des intervention.

La Ligue contre le cancer, par son Président Axel Kahn, tire également la sonnette d’alarme : “Je ne peux pas rentrer dans le détail, mais on est sûrs que la diminution de la qualité de la prise en charge des personnes atteintes de cancers, durant ces deux vagues, créera des milliers de morts supplémentaires par cancer, dans les cinq ans qui viennent, qui n’auraient pas dû mourir”.

Pour en savoir plus :