Panorama des cancers en France – Edition 2021

Cette brochure synthétise les données essentielles les plus récentes sur les principaux cancers en France (incidence, mortalité, survie, etc.), ainsi que les actions de prévention et de soin que l’on peut mener avant, pendant et après la maladie. Des décryptages d’experts dans le domaine complètent les chiffres présentés.

Voici quelques données extraites de ce rapport.

Données épidémiologiques générales

  • 382 000 nouveaux cas de cancer en 2018 :
    • 204 600 hommes (-1,4% depuis 2010)
    • 174 000 femmes (+0.7%)
  • Les cancers les plus fréquents en 2018 :
    • Chez les hommes : prostate (25%), poumon (15%) et colorectal (11%)
    • Chez les femmes : sein (33%), colorectal (11%), poumon (8,5%)
  • Les décès en 2018 :
    • 89 600 hommes : poumon (25%), colorectal (10%) et prostate (9%)
    • 67 800 femmes : sein (18%), poumon (15%) et colorectal (11,6%)
  • Les cancers avec la meilleure survie : prostate (survie nette standardisée à 5 ans entre 2010 et 2015 : 93%), mélanome cutané (91%) et sein (88%)
  • Les cancers de plus mauvais pronostic : système nerveux central (26%), poumon (20%) et foie (18%)
  • Cancers pédiatriques de 0 à 15 ans :
    • 1780 nouveaux  cas par an : leucémie (29%), tumeur du système nerveux central (25%), lymphomes (10%)
    • 82% de survie à 5 ans
  • Cancers pédiatriques de 15 à 17 ans :
    • 406 nouveaux cas par an : lymphomes (27%), tumeur du système nerveux central (17%), leucémie (14%)
    • 82% de survie à 5 ans

 

Prévention et soins

  • 40 % des cancers peuvent être évités : tabac (19,8%), alcool (8%), alimentation déséquilibrée (4%), surpoids (5,4%)
  • Participation au dépistage organisé du cancer du sein :
    • 49,3% des femmes de 50 à 74 ans éligibles (soit 5 146 384 participantes)
    • 38 905 cancers du sein détectés (7,5 pour 1000 femmes dépistées)
  • Participation au dépistage organisé du cancer de l’utérus :
    • 59,5% des femmes de 25 à 65 ans éligibles (soit 10 591 000 participantes)
    • 32 000 détections
  • Participation au dépistage organisé du cancer colorectal :
    • 30,5% des personnes de 50 à 74 ans éligibles (soit 5 293 688 participants)
    • 17 061 cancers colorectaux détectés (3 pour 1000 personnes dépistées)
    • 67 899 adénomes avancés détectés (12,3 pour 1000 personnes dépistées)
  • 860 établissements autorisés à traiter le cancer en 2019
  • Répartition des traitements : 417 000 personnes traitées par chirurgie, 341 000 par chimiothérapie et 232 000 par radiothérapie
  • Cancer et COVID-19 : -20% d’activité constatée entre mars et juin 2020 par rapport à 2019

Source : INCa