Panorama des cancers en France – Edition 2022

Pour cette deuxième édition du Panorama des cancers en France, l’Institut national du cancer (INCa), chargé de coordonner la lutte contre les cancers, propose une version synthétique reprenant en quelques pages l’essentiel des chiffres du cancer en France, déjà présents dans l’édition 2021.

Les données mises à jour dans la partie “actualités” sont, en revanche, très instructives.  

 

Covid 19 et cancer 

  • La filière cancérologique a été fortement affectée par la propagation rapide de l’épidémie de Covid-19.
    • Le renoncement aux soins et les tensions dans les hôpitaux se sont traduits par une baisse de 4% des chirurgies pour cancer entre mars 2020 et août 2021, avec une différence selon les localisations.

    • Pour le cancer du sein, le déficit de mastectomies est de 1% alors qu’il est de 5% pour les exérèses du cancer colorectal.

 

Les dépistages 

  • La participation au dépistage organisé du cancer du sein enregistre une légère baisse :
    • 45,6 % en 2019-2020 (objectif européen : 70%). au lieu de 49,3%  
  • La participation au dépistage organisé du cancer de l’utérus généralisé depuis 2018 affiche une participation de :
    • 58,2% sur la période 2017-2019 (objectif : 80%).
  • La participation au dépistage organisé du cancer colorectal  reste trop faible :
    • 28,9% en 2019-2020, alors que l’objectif européen minimal acceptable est de 45%.
 

Les traitements  

  • En 2020, 7,25 millions d’hospitalisations en lien avec le diagnostic, le traitement ou la surveillance d’un cancer, ont été enregistrées en 2020 (- 3,3% par rapport à 2019)
  • De nouveaux traitements prometteurs émergent à côté de la chirurgie, de la chimiothérapie et de la radiothérapie : 
    • en 2020, 234 patients ont bénéficié d’un traitement par cellules CAR-T,

    • le nombre de patients traités par inhibiteurs de points de contrôle est passé de 36 315 en 2019 à 51 684 en 2020(+ 42%).

  • Cinq ans après le diagnostic, 63,5% des malades souffrent de séquelles dues aux cancers ou aux traitements.

Source : INCa