post

Le Réseau Régional de Cancérologie ONCORIF a été sollicité par l’ARS afin de procéder à la structuration des fiches RCP.

Qui, comment ?

Depuis le début d’année 2017, plusieurs groupes de travail ont été mobilisés : plus de 60 spécialistes, rédacteurs, relecteurs et conseillers ont contribué à ce travail régional de création des fiches RCP (FRCP). En amont de ces travaux, un benchmark national et régional a été réalisé par l’équipe ONCORIF chargée du DCC, le Dr Fraboulet et Naïma Lahfaïri. Les différents groupes pluridisciplinaires ont travaillé sur les FRCP Généraliste, Sénologie, Poumon, Prostate, Appareil digestif, Cutanée et Soins oncologiques de support (composition des groupes de travail en annexe). Les membres ont tenu à fournir un outil fidèle aux pratiques du terrain et à intégrer les préconisations de l’INCa.

D’autres fiches RCP spécialisées par organe sont en cours d’élaboration.

Nous tenons à remercier les experts pour leur implication tout au long de ce processus.

Pourquoi élaborer un cadre régional RCP ?

Ces fiches RCP s’inscrivent dans le projet national des Territoires Numériques de Santé (TNS), l’Île-de-France est pilote TNS avec 4 autres régions que sont la Nouvelle Aquitaine, la Bourgogne Franche Comté, l’Auvergne Rhône-Alpes et l’Océan Indien.

Le partage et l’échange de données médicales entre professionnels de santé, hospitaliers, de ville et libéraux, sont des facteurs importants d’amélioration de la qualité des soins et de la continuité de la prise en charge du patient. Ces outils n’ont pas vocation à être utilisés comme tels, mais à être intégrés à une solution informatique partagée (DCC) portée par le projet Terr-eSanté. Ils seront modifiés et/ou complétés après une phase d’expérimentation et d’évaluation.


Pour en savoir plus : Terr-eSantéGCS Sesan

imprimer