post

Sensibilisation à l’oncofertilité : le premier webinar d’ONCORIF disponible en ligne !

Le 30 juin 2020, ONCORIF a organisé une sensibilisation à l’oncofertilité animée par Charles Bailly, chef de projets ONCORIF.

En raison du COVID-19, la session, initialement prévue en présentiel, s’est finalement déroulée en ligne.

Les intervenants

Nous tenons à remercier tous les intervenants :

  • Pr Nathalie Chabbert-Buffet
    Hôpital Tenon, APHP Sorbonne Université
  • Dr Mathilde Bourdon
    Hôpitaux Universitaires Paris Centre, APHP
  • Dr Lise Duranteau
    Hôpital Bicêtre, APHP / Hôpital Antoine Béclère, APHP
  • Pr Rachel Lévy
    Hôpital Tenon, APHP Sorbonne Université
  • Pr Michael Grynberg
    Hôpital Antoine Béclère, APHP / Hôpital Jean Verdier, APHP
  • Mme Rachel Treves
    Psychologue-clinicienne

Les liens cités dans la vidéo

Le numéro à appeler

Le 0800 45 45 45 est un numéro vert pour les professionnels de santé. Il a été mis en place pour permettre la répartition des patients par centre selon leur domicile ou lieu d’hospitalisation/de traitement. Il garantit un renvoi à un portable ou à une adresse mail par site, permettant un contact direct et un recours à un avis d’expert. Les équipes médicales et médico techniques appartenant à cette plateforme, se sont engagées à pouvoir proposer à chaque patient une consultation d’oncofertilité dans les 24 à 48 heures, y compris durant la période estivale.

 

post

Île-de-France : des personnes gravement malades aidées pour l’achat d’un premier bien immobilier

Complémentaire à la convention Aeras qui avait instauré un “droit à l’oubli” en 2017 pour les anciens malades de certaines pathologies, la région Île-de-France va aider certains de ses habitants gravement malades ou l’ayant été à emprunter pour acheter un premier bien immobilier. Les premières conventions “Garantie Immobilière Solidaire” entre la région et des réseaux bancaires ont été signés ce jeudi.

Parmi les maladies concernées figurent par exemple les formes graves de cancer du sein et de la prostate ou les leucémies. Ce nouveau dispositif va permettre de prendre en charge la part de surprimes non prise en charge par Aeras grâce à la mise en place d’un fond régional de garantie de 3,7 millions d’euros.


Pour en savoir plus : 20 minutesRégion Île-de-France

post

“L’oncogériatrie en pratique par le FROG” : la 3e édition déjà disponible sur l’application FROG oncogériatrie

Le FROG a été créé pour structurer un réseau et fédérer les acteurs impliqués dans le champ de l’oncogériatrie en Île-de-France (où un quart de la population gériatrique française vit). Ce groupe sert de relais auprès des grands groupes de recherche (en oncogériatrie ou par spécialités d’organe) pour mobiliser efficacement toutes les forces vives franciliennes et réaliser, entre autres, des essais cliniques chez le sujet âgé atteint de cancer.

Aussi, cette association a pour but de promouvoir la formation médicale et l’enseignement dans le domaine de l’oncogériatrie.

Enfin, le FROG a pour mission de soutenir la Société Francophone d’OncoGériatrie (SoFOG) dans toutes ses actions en Ile de France.

Le FROG vient de publier la 3e édition de son ouvrage “L’oncogériatrie en pratique par le FROG“. Cet ouvrage est découpé en 2 volumes :

  1. Généralités sur l’oncogériatrie (épidémiologie, fragilités, évaluation du patient âgé atteint de cancer, prise en charge, éthique ou encore recherche clinique, etc.)
  2. Traitements et prise en charge (par typologie de cancer).

La version papier devrait être disponible à la rentrée 2020 mais il est d’ores et déjà téléchargeable via l’application mobile du FROG disponible Play Store et l’App Store. Une fois téléchargée gratuitement, il suffit d’entrer le mot de passe “frog” pour accéder à son contenu.

post

Toute l’oncogériatrie d’Île-de-France dans un seul document !

Le contexte

Le cancer est une pathologie dont l’incidence augmente avec l’âge. En 2017, plus de 60% de l’ensemble des cancers touchaient les plus de 65 ans et 11,5% les plus de 85 ans. Les trois quarts des décès par cancer surviennent chez les plus de 65 ans et un quart chez les plus de 85 ans. Le risque de décès par cancer augmente également avec l’âge. Les facteurs gériatriques doivent être pris en compte en s’appuyant sur des évaluations permettant de déterminer la fragilité du patient, afin de définir la prise en charge, notamment thérapeutique, la plus adaptée en fonction de la situation.

Améliorer la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer est ainsi apparu indispensable. C’est pourquoi, après une phase pilote lancée en 2006, le développement d’UCOG a été impulsé en 2011 par l’INCa et la DGOS. Autour de celles-ci, tout un écosystème en lien avec la discipline de l’oncogériatrie s’est instauré : soins de support, éducation thérapeutique, recherche, formations…

Mise en place d’un groupe de travail dédié à l’oncogériatrie en Île-de-France sous l’égide d’ONCORIF

Afin d’améliorer la visibilité et la lisibilité de l’existant en oncogériatrie en Île-de-France, ONCORIF, soutenu par l’ARS, a mis en place un groupe de travail régional composé de professionnels intervenant dans le parcours des personnes âgées atteintes de cancer en Île-de-France.

Un document cadre regroupant l’ensemble des informations disponibles sur la prise en charge oncogériatrique en Île-de-France a été rédigé. Dans celui-ci, sont listés les 5 UCOG franciliennes, les consultations régionales, les outils d’évaluation, les filières gériatriques, les formations… Ce document est directement téléchargeable sur la page Oncogériatrie de notre site internet.

post

Information relative au Projet de « Recensement de l’offre de Soins Oncologiques de Support (SOS) en Île-de-France »

Les Soins Oncologiques de Support sont une composante fondamentale de la prise en charge des patients atteints de cancer. Pendant et après les traitements, ils permettent d’assurer une meilleure qualité de vie aux patients et à leurs proches, ils sont donc complémentaires aux différents traitements.

Le Réseau Régional de Cancérologie Île-de-France ONCORIF, par ses missions détaillées dans le référentiel national de INCa, souhaite faire des SOS une priorité. C’est à ce titre, que le Réseau souhaite décrire l’offre régionale de SOS en coordination avec les acteurs concernés, pour en assurer la visibilité en faveur des professionnels, des usagers et des proches.

Dans un premier temps, nous sollicitons l’ensemble des 3C, pour identifier et mettre en lisibilité les SOS des établissements de santé membres. Au regard du contexte actuel, cette participation est sur la base du volontariat.

Dans un second temps, les professionnels libéraux et autres structures (DAC, associations…) proposant des SOS seront invités à transmettre au Réseau leurs offres pour étayer l’annuaire régional.

Pour vous permettre ce recensement régional, nous vous mettons à disposition les documents suivants :

Les 3C souhaitant participer à ce recensement sont invités à envoyer un mail aux chefs de projet : Coralie BERA (cbera@oncorif.fr) et Pauline BLONDEAU (pblondeau@oncorif.fr).

Le fichier Excel, outil de recueil, vous sera envoyé à partir de début juin, pré-rempli en fonction de vos déclarations lors de l’enquête nationale INCa « Tableau de bord 3C » (données 2017).

Merci aux 3C volontaires pour votre collaboration.

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter les chefs de projet.

post

Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers : nouveau site et reprise d’activité

Le CRCDC d’Île-de-France a annoncé, via son nouveau site internet, la reprise progressive de son activité.

Voici les informations générales relatives aux dépistages organisés des cancers du sein, du côlon et du col de l’utérus :

  • Vous pouvez réaliser vos tests et examens de dépistage en respectant les gestes barrières et mesures de distanciation si vous n’avez pas de symptôme de Covid-19.
  • Si vous observez un symptôme ou une manifestation clinique inhabituelle, consultez votre médecin traitant.
  • Si vous avez réalisé un dépistage anormal ou positif, faites des examens complémentaires prescrits au plus vite.
  • Si votre kit de dépistage a dépassé sa date de péremption pendant le confinement, ne l’utilisez-pas et contactez le site du CRCDC-IDF de votre département de résidence.
  • Si vous avez réalisé, pendant la période de confinement, un test qui n’a pas pu être analysé notamment en raison du rallongement des délais postaux : un nouveau test vous sera adressé par le laboratoire.
  • Les secondes lectures des clichés en attente sur site reprennent peu à peu tout comme les courriers de suivi.
  • L’envoi systématique des courriers d’invitation reprendra début juin.

Toutes les coordonnées des sites départementaux de dépistage sont disponibles sur le site internet du CRCDC-IDF.

post

id3C : les Soins oncologiques de support à l’honneur !

La prochaine id3C, notre journée régionale dédiée aux 3C et aux professionnels franciliens de cancérologie, aura lieu le 25 septembre prochain et sera consacrée aux Soins oncologiques de support.

Le programme définitif n’est pas encore finalisé mais vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à l’événement en cliquant sur l’affiche ci-dessous.

Toutefois, la crise sanitaire actuelle nous contraindra peut-être à limiter le nombre d’inscrits ou à revoir le format. Nous vous tiendrons informés de tout changement.

post

Covid-19 : soutien des dispositifs d’appui à la coordination (DAC)

Dans le cadre de la pandémie Covid-19, l’ARS Île-de-France a demandé aux dispositifs d’appui à la coordination (DAC) de soutenir les professionnels de santé (en ville, en établissements de santé et médico-sociaux) dans la prise en charge des patients probables ou confirmés Covid-19 présentant des facteurs de fragilités.

Les DAC assureront trois missions principales :

  • réaliser un suivi renforcé du domicile en appui des médecins de ville, par téléphone ou par télésurveillance ;
  • aider les sorties d’hospitalisation et permettre un retour sécurisé à domicile, en lien avec les acteurs du domicile ;
  • renforcer la mobilisation sur les soins palliatifs en assurant une astreinte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 à destination des médecins confrontés aux patients atteints de Covid et nécessitant des soins palliatifs qu’ils soient au domicile, en EHPAD ou en ESMS.

Pour accéder aux coordonnées des DAC et aux numéros d’astreinte soins palliatifs : Santé Graphie


Source : ARS Île-de-France

post

Cancers & coronavirus : les recommandations régionales de l’ARS Île-de-France

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a émis le 14 mars 2020, actualisé le 20 mars 2020, un avis relatif à la prise en charge des patients à risque de forme sévère de Covid-19 assorti d’une annexe comportant des recommandations à appliquer aux patients porteurs d’un cancer.

L’ARS vient de décliner ces recommandations au niveau régional.

post

Etablissements de santé autorisés – Adultes : Mise en place d’une cartographie interactive

Tous les établissements autorisés au traitement du cancer – Adultes apparaissent désormais sur une carte interactive disponible sur notre page Annuaires.

Zoomez et dézoomez, cliquez sur un établissement pour consulter sa fiche d’identité, connaître ses autorisations, savoir à quel 3C il est rattaché, de quel UCOG il dépend… et ce n’est qu’un début, d’autres fonctionnalités sont en cours de développement !