Investissement d’avenir : 2 projets cancer

Le Ministère des Solidarités et de la Santé vient d’annoncer les 10 lauréats du troisième appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire en santé » (RHU). Ce dernier vise à soutenir des projets de recherche innovants et de grande ampleur dans le domaine de la santé. Focalisés sur la recherche translationnelle, les projets RHU associent secteurs académique, hospitalier et entreprises.

Sur les 52 dossiers examinés, le jury a retenu 10 lauréats qui vont se partager 74,5 M€. Ces projets démontrent que l’excellence française dans certains domaines technologiques d’avenir, devient un élément central pour la recherche biomédicale. Nombre d’entre eux s’appuient ainsi sur l’analyse génomique et le big data pour la mise au point de diagnostics ou de traitements. Les technologies du numérique sont également présentes dans les dossiers sélectionnés (imagerie, implants connectés etc.).

Parmi les 10 projets sélectionnés, 2 concernent directement la recherche contre le cancer :

  • Le projet MyProbe (9 294 317 €) vise à développer des outils efficaces pour identifier les risques élevés de rechute du cancer du sein et ainsi réduire l’utilisation de traitements supplémentaire coûteux et lourd pour les patientes. MyProbe est piloté par le Pr. Fabrice André de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif).
  • Le projet PERFUSE (8 000 000 €) propose d’améliorer la prise en charge du cancer de la prostate, grâce à l’ablation par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) permettant de ne cibler que la zone où est présente la tumeur. Le projet est porté par le Pr. Sébastien Crouzier (Lyon).

 


Source : Ministère des Solidarités et de la Santé