post

Le contexte

Le cancer est une pathologie dont l’incidence augmente avec l’âge. En 2017, plus de 60% de l’ensemble des cancers touchaient les plus de 65 ans et 11,5% les plus de 85 ans. Les trois quarts des décès par cancer surviennent chez les plus de 65 ans et un quart chez les plus de 85 ans. Le risque de décès par cancer augmente également avec l’âge. Les facteurs gériatriques doivent être pris en compte en s’appuyant sur des évaluations permettant de déterminer la fragilité du patient, afin de définir la prise en charge, notamment thérapeutique, la plus adaptée en fonction de la situation.

Améliorer la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer est ainsi apparu indispensable. C’est pourquoi, après une phase pilote lancée en 2006, le développement d’UCOG a été impulsé en 2011 par l’INCa et la DGOS. Autour de celles-ci, tout un écosystème en lien avec la discipline de l’oncogériatrie s’est instauré : soins de support, éducation thérapeutique, recherche, formations…

Mise en place d’un groupe de travail dédié à l’oncogériatrie en Île-de-France sous l’égide d’ONCORIF

Afin d’améliorer la visibilité et la lisibilité de l’existant en oncogériatrie en Île-de-France, ONCORIF, soutenu par l’ARS, a mis en place un groupe de travail régional composé de professionnels intervenant dans le parcours des personnes âgées atteintes de cancer en Île-de-France.

Un document cadre regroupant l’ensemble des informations disponibles sur la prise en charge oncogériatrique en Île-de-France a été rédigé. Dans celui-ci, sont listés les 5 UCOG franciliennes, les consultations régionales, les outils d’évaluation, les filières gériatriques, les formations… Ce document est directement téléchargeable sur la page Oncogériatrie de notre site internet.

imprimer