Prévention des risques solaires : “L’ombre, c’est l’endroit le plus cool de l’été !”

À la veille des vacances d’été, l’Institut national du cancer lance une nouvelle campagne d’information sur les risques solaires : « L’ombre, c’est l’endroit le plus cool de l’été !». Elle a pour objectif d’alerter la population, et en particulier les parents, sur les dangers d’une exposition excessive au soleil pendant l’enfance et ses répercussions sur la survenue des cancers de la peau à l’âge adulte. 

Alors que les coups de soleil de l’enfance font les cancers de la peau de l’adulte, seulement 12 % des parents connaissent ce risque pour leurs enfants. C’est ce que montrent les résultats d’une étude menée par BVA en mai 2022 pour l’Institut national du cancer. L’étude révèle également que les idées reçues persistent, notamment sur les gestes de protection les plus efficaces contre les dangers des rayonnements UV.

Pour renforcer l’information des parents, et plus largement de l’ensemble de la population, et leur rappeler les gestes de protection efficaces pour leurs enfants, l’Institut déploie une nouvelle campagne d’information sur l’ensemble de la période estivale : « L’ombre, c’est l’endroit le plus cool de l’été ! ». À travers ce message, il met en lumière le premier geste de prévention efficace contre les risques liés aux rayonnements UV, responsables des cancers de la peau : rechercher l’ombre dans toutes les activités de plein air et à veiller de ne pas s’exposer au soleil.

Ce message sera relayé en radio tous les week-ends dès le 9 juillet et jusqu’au 14 août. Un affichage dans 5 000 cabinets et les maisons de santé, sur l’ensemble du territoire, en juillet et août, ainsi que des publications sur les réseaux sociaux de l’Institut viendront renforcer le dispositif d’information. Autant d’occasions de rappeler les risques d’une exposition excessive au soleil dans l’enfance et de rappeler les gestes à adopter pour protéger la peau des plus petits.

Affiche campagne prévention solaire 2022Affiche campagne prévention solaire 2022Affiche campagne prévention solaire 2022

LES CANCERS DE LA PEAU EN CONSTANTE AUGMENTATION DEPUIS 30 ANS

Avec plus de 100 000 nouveaux cas chaque année, les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents en France. La forme la plus agressive, le mélanome, a vu son nombre de cas multiplié par 5 entre 1990 et 2018 pour atteindre 15 500 nouveaux cas par an.

80 % des cancers de la peau sont liés à des expositions excessives au soleil. Les cabines UV, qui contrairement aux idées reçues ne préparent pas la peau au soleil, sont, quant à elles, responsables chaque année de 380 cas de mélanomes.

Appliquer les gestes de protection dès l’enfance permet de réduire le risque de développer un cancer de la peau à l’âge adulte.

UNE ENQUÊTE QUI POINTE LA MÉCONNAISSANCE DES FRANÇAIS FACE AUX RISQUES SOLAIRES

Les résultats d’une étude BVA, menée en mai 2022 pour l’Institut, indiquent que seulement 12 % des parents identifient l’enfance comme une période plus à risque pour la peau en cas d’exposition au soleil.

Or, jusqu’à la puberté, la peau est plus fine et le système pigmentaire immature, ce qui la rend plus vulnérable aux effets cancérogènes des rayons UV. Il est même recommandé de ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans aux rayons UV.

L’étude montrent également que certains gestes, et notamment les plus efficaces, ne sont pas correctement identifiés dans la population française et plus particulièrement chez les parents. Ainsi, 58 % d’entre eux pensent que l’application régulière d’une protection solaire, avec un indice élevé, suffit à se protéger efficacement des méfaits du soleil.

Les gestes de protection contre les rayons UV sont :

  1. Rechercher l’ombre au maximum et ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes (de 10h à 14h en Outre-mer et de 12h à 16h en métropole)
  2. Se couvrir : porter des habits longs et amples, un chapeau à bords larges et des lunettes de soleil avec filtre anti-UV
  3. Protéger les parties découvertes du corps avec de la crème solaire indice SPF50, à renouveler toutes les 2h

GRAND MERCREDI, PARTENAIRE DE L’INSTITUT POUR SENSIBILISER LES ENFANTS

Cette année encore, l’Institut national du cancer et Grand-Mercredi, premier site dédié aux grands-parents, s’associent pour sensibiliser les enfants aux risques solaires. Un nouveau cahier de vacances ludique entièrement dédié à la prévention du risque solaire et des cancers de la peau est édité. 200 000 exemplaires de ce cahier seront distribués gracieusement aux enfants dans 7 grandes gares, les clubs de plage Mickey, les Villages vacances en France et les villages clubs et hôtels Miléades.


Source : INCa