Vaccination COVID-19 : une troisième dose pour les personnes atteintes de certains cancers

La Direction Générale de la Santé vient de diffuser des précisions sur l’évolution de la campagne vaccinale COVID-19 en recommandant notamment aux professionnels de santé l’administration d’une troisième dose de vaccin pour les personnes atteintes de certains cancers. Ainsi, peuvent bénéficier d’une troisième dose de vaccin, les personnes :

  • ayant reçu une transplantation d’organe ou de cellules souches hématopoïétiques ;
  • sous chimiothérapie lymphopéniante ;
  • traitées par des médicaments immunosuppresseurs forts, comme les antimétabolites (cellcept, myfortic, mycophénolate mofétil, imurel, azathioprine) et les AntiCD20 (rituximab : Mabthera, Rixathon, Truxima) ;
  • dialysées chroniques après avis de leur médecin traitant qui décidera de la nécessité des examens adaptés ;
  • atteintes de leucémie lymphoïde chronique ou de certains types de lymphomes traités par antiCD20 ;
  • au cas par cas, les personnes sous immunosuppresseurs ne relevant pas des catégories susmentionnées ou porteuses d’un déficit immunitaire primitif.